• Temps : 1h
  • Difficulté : 2/5
  • Investissement : peu co?teux
  • Rendement : élevé

Vidéo – Le calfeutrage : utile et facile !

Pourquoi calfeutrer  ?

Saviez-vous que le chauffage représente plus de 50 % de votre facture annuelle d’électricité ? Pour réaliser des économies et améliorer votre confort cet hiver, mettez en pratique ces conseils sur le calfeutrage.

Document vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=dTcy62ClaXE
Durée : 1 minute 58 secondes

Comment calfeutrer son habitation

Comme la majorité des infiltrations d’air se concentrent autour des fenêtres, il est important d’y voir. Dans la capsule d’information ci-dessous, vous apprendrez comment bien calfeutrer vos fenêtres.

Document vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=f2mDS1wWC8w
Durée : 3 minutes 10 secondes

Ce dont vous avez besoin

  • Pistolet de calfeutrage
  • Pate à calfeutrage (p. ex. silicone)
  • Chiffon
  • Couteau à lame rétractable
  • Bol d’eau savonneuse
  • Corps de joint en mousse ou tampon d’étoupe (au besoin)
  • Bougie ou mince feuille de papier (au besoin)

Quelques notions importantes…

  • Procurez-vous une pate à calfeutrage de bonne qualité qui convient à la tache  les matériaux bon marché sont souvent difficiles à appliquer ou peu durables.
  • Suivez le mode d’emploi indiqué sur la cartouche et prenez connaissance du produit de nettoyage qui y est conseillé (eau ou solvant particulier).
  • Pendant que vous calfeutrerez vos portes et fenêtres, profitez-en pour poser des coupe-froid et des joints d’étanchéité ou pour les remplacer au besoin afin de limiter le plus possible les fuites d’air.
  • Rappelez-vous qu’un batiment doit avoir un certain apport d’air frais  si vous croyez que votre maison présente des problèmes en la matière, parlez-en à un spécialiste en systèmes de chauffage.
  • Procédez au calfeutrage par temps sec de préférence et évitez de le faire lorsque la température est inférieure à 5 °C (41 °F), car la pate à calfeutrage durcirait et s’appliquerait difficilement.
  • Prévoyez un nombre suffisant de cartouches de calfeutrage  une cartouche normale produit un cordon de 6 mm (1/4 po) de largeur sur 7,6 m (25 pi) de longueur.

Déterminez l’endroit à calfeutrer

  • Faites l’inspection visuelle des sources de fuite d’air les plus courantes (p. ex. prises de courant, boiseries, fenêtres, foyers, cheminées, trappes d’accès).
  • Cherchez les signes d’une mauvaise étanchéité (déchirures, traces d’eau, etc.)  au besoin, prenez une photo des endroits suspects.
  • Déplacez lentement une bougie ou une mince feuille de papier autour des fenêtres et à la jonction des murs et des planchers ainsi que des murs et des plafonds. Si la flamme de la bougie ou la feuille de papier bouge, il y a s?rement une fuite d’air.
  • La présence de toiles d’araignée est aussi un bon indicateur de fuites d’air car, pour se nourrir, les araignées ont tendance à tisser leur toile là où l’air circule.

Nettoyez l’endroit à calfeutrer

  • Assurez-vous que l’endroit est exempt de poussière, d’éclats de peinture et de vieux produit de calfeutrage.
  • Au besoin, retirez les parties fendillées et desséchées de la pate à l’aide d’un couteau à lame rétractable et nettoyez bien l’endroit à l’aide d’une brosse.
  • Remplacez le bois endommagé et reclouez les planches, s’il y a lieu.
  • Insérez dans les fentes très larges (plus de 6 mm ou 1/4 po) un matériau de remplissage comme un tampon d’étoupe ou un corps de joint en mousse.

Préparez la cartouche de calfeutrage

  • Coupez le bout de la cartouche en biais à l’aide d’un couteau à lame rétractable.
  • Brisez la pellicule protectrice en insérant un fil métallique ou un long clou dans la cartouche.

Appliquez la pate à calfeutrage

  • Placez le pistolet à angle droit et suivez la fissure ou le joint à calfeutrer en appuyant légèrement sur la gachette.
  • Au besoin, utilisez un petit baton jetable pour pousser la pate dans la fente afin de remplir complètement celle-ci.
  • Assurez-vous que la pate couvre la fissure de part et d’autre ; s’il y a lieu, rajoutez de la pate à l’aide du pistolet.
  • Lorque vous aurez fini d’appliquer la pate, ne relachez pas brusquement la gachette du pistolet pour éviter tout dégat.

Lissez le joint

Si vous utilisez une pate à calfeutrage à base d’eau ou de silicone, trempez vos doigts dans un bol d’eau savonneuse puis passez-les sur la pate afin de lisser le joint ; le savon empêchera la pate d’adhérer à vos doigts.

Directives particulières selon les sources des fuites d’air

Voici des conseils pratiques pour bien colmater les fuites d’air les plus courantes.

Ce dont vous avez besoin

  • Coussins en mousse préformés pour prises de courant
  • Trousse de calfeutrage (au besoin)
  • Cache-prises (au besoin)
  • Coffret électrique étanche à l’air en plastique (au besoin)

Les fuites d’air peuvent se produire à de multiples endroits dans la maison dont chacun a ses particularités. Suivez ces quelques conseils pour un calfeutrage optimal.

  • Vérifiez si l’air fuit par des prises de courant sur des murs extérieurs. Assurez-vous aussi de vérifier les prises sur les murs intérieurs, car elles peuvent également laisser passer l’air.
  • Coupez d’abord le courant en déclenchant le disjoncteur approprié ou en enlevant le fusible en cause ; vérifiez que la prise est hors tension en y branchant un appareil ou une lampe.
  • Placez des coussins en mousse préformés pour prises de courant approuvés par l’ACNOR entre la plaque et le bo?tier.
  • Insérez des cache-prises dans les prises peu utilisées.
  • Quand vous installez une nouvelle prise, placez-la dans un coffret électrique étanche à l’air en plastique que vous pourrez vous procurer dans une quincaillerie ou un magasin de fournitures électriques ; colmatez l’entrée du fil et l’ouverture pratiquée dans le pare-air du mur.

Ce dont vous avez besoin

  • Trousse de calfeutrage

Les fuites d’air peuvent se produire à de multiples endroits dans la maison dont chacun a ses particularités. Suivez ces quelques conseils pour un calfeutrage optimal.

  • Vérifiez s’il y a des fuites d’air au contour des boiseries.
  • Pour les petites fuites, utilisez une pate malléable transparente, de la même couleur que les boiseries ou que vous pourrez peindre.
  • Pour les fuites d’air importantes, enlevez les boiseries et calfeutrez le mur ; utilisez un corps de joint en mousse ou un tampon d’étoupe pour les grandes fissures et colmatez les fentes à l’aide d’une pate à calfeutrage ou d’une mousse de polyuréthane.
  • Si vous enlevez les plinthes, calfeutrez l’espace entre le revêtement mural et la sablière inférieure, de même qu’entre les lisses et le plancher.

Ce dont vous avez besoin

  • Mastic de vitrier (au besoin)
  • Couteau à mastic
  • Séchoir à cheveux (au besoin)
  • Vérifiez la fenêtre avec soin pour repérer les infiltrations d’air entre la vitre et le chassis.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de fissure et que les produits d’étanchéité sont en bon état.
  • Si l’air s’infiltre, appliquez du mastic de vitrier ; ce produit conserve sa malléabilité et dure plus longtemps que le mastic ordinaire.
  • Enlevez d’abord le vieux mastic à l’aide d‘un couteau à mastic ou à lame rétractable ; si le produit est très sec et dur, ramollissez-le au préalable avec un séchoir à cheveux.
  • Posez le nouveau mastic de vitrier au moyen d’un couteau à mastic ; appliquez-le fermement en le faisant pénétrer dans l’interstice de manière à colmater parfaitement celui-ci, puis peignez-le jusqu’à la vitre.

Ce dont vous avez besoin

  • Trousse de calfeutrage (au besoin)
  • Pate à calfeutrage ignifuge (au besoin)
  • Fermez d’abord le registre une fois le foyer bien refroidi.
  • Munissez-vous d’une lampe de poche pour être à même de voir si le volet motorisé est bien ajusté ; s’il ne l’est pas, demandez l’aide d’un spécialiste.
  • Même lorsque le registre est fermé, beaucoup de chaleur s’échappe par la cheminée, et les portes de verre installées devant l’atre du foyer ne sont habituellement ni étanches ni très efficaces.
  • Si le foyer comporte des portes, assurez-vous que le cadre de celles-ci est bien calfeutré ; en présence de fuites d’air, appliquez une pate à calfeutrage ignifuge.
  • Assurez-vous également que le cadre des portes du foyer comprend un clapet d’air de combustion qui permet l’entrée d’air pour alimenter le feu ; lorsque le foyer n’est pas utilisé, ce clapet doit être fermé.
  • Au besoin, procurez-vous une trousse d’installation de conduit extérieur pour l’air de combustion auprès d’un marchand de matériaux de construction ou d’appareils de chauffage au bois.
  • Scellez un foyer qui ne sert pas en pla?ant un panneau isolant dans la cheminée ou devant l’atre du foyer ; il peut s’agir d’un contreplaqué aux rebords étanches recouvert de tissu.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites d’air entre la cheminée et le mur (enlevez les moulures au besoin) ; utilisez une pate de calfeutrage ignifuge, s’il y a lieu.

S’il y a des ouvertures à la jonction de la cheminée de briques ou de pierres et du comble, bouchez-les partiellement à l’aide de flocons de laine minérale. N’utilisez pas de matériaux inflammables ou qui peuvent le devenir. Pour plus d’efficacité, vous pouvez fixer deux pièces de t?le autour de la cheminée, en veillant à bien sceller les joints à l’aide d’une pate malléable résistant à la chaleur.

Ne posez pas d’isolant à moins de 50 mm (2 po) d’un tuyau de cheminée en métal qui traverse le plancher du comble, car il pourrait en résulter des points chauds à la surface du tuyau ce qui représente un risque d’incendie. Entourez plut?t la cheminée d’un collier de métal ou d’un matériau ignifuge et calfeutrez bien afin d’empêcher l’air de s’infiltrer dans le comble.

Source : Ressources naturelles Canada

Cheminée

Les cheminées constituent un défi particulier en matière d’étanchéité et d’isolation.

AVERTISSEMENT DE SéCURITé : Il faut s’assurer de respecter les règles de protection contre les incendies lors de l’étanchéisation et de l’isolation de la cheminée. Consultez la section Risques d’incendie et autres risques liés au comble pour conna?tre les techniques appropriées pour ces taches.

Ce dont vous avez besoin

  • Trousse de calfeutrage
  • Coupe-froid
  • Matériel isolant
  • Crochets
  • Les trappes d’accès se calfeutrent de la même fa?on que les portes extérieures.
  • Appliquez le produit autour du cadre, puis entre le cadre et le panneau de gypse du plafond.
  • Placez un coupe-froid sur le contour du cadre ou de la trappe même.
  • Posez des crochets ou un autre type de fermeture de sorte que la trappe s’appuie fermement contre le coupe-froid.
  • Assurez-vous que la trappe elle-même est bien isolée.

Le saviez-vous ?

Les fuites d’air peuvent représenter 25 % des pertes de chaleur de votre habitation. Ensemble, elles peuvent correspondre à un trou de la grosseur d’un ballon de basketball ! Heureusement, vous pouvez remédier à la situation à peu de frais grace au calfeutrage.

Avez-vous trouvé cette page utile ?


Merci. Nous sommes ravis d’avoir pu vous aider.

Pourquoi ?

Merci pour votre commentaire.